Un domaine, un terroir, au cœur de La Clape

Des hommes

En 1997, Marie-Claude et Paul de Chefdebien tombèrent sous le charme de ce domaine viticole doté d’une histoire religieuse forte et d’un beau terroir, mêlant vignes, roches et garrigue. Le Baron de Chefdebien ainsi perpétua une tradition familiale de vignerons.

 

Un terroir

La Clape, ancienne île située dans le delta de l’Aude a toujours attiré les hommes. Son histoire commence il y a plus de 2000 ans quand Jules César offrit cette terre comme récompense à ses meilleurs légionnaires. Ils furent les premiers à planter de la vigne sur le massif et à vendre le vin de la Clape avec succès. Le terroir de l’Abbaye des Monges est composé, sur ses 30 hectares de vigne et ses 40 hectares de garrigue, de sols calcaires argilo-sableux, avec galets. Le micro climat de La Clape lui assure un maximum d’ensoleillement et la proximité de la mer amène des brouillards matinaux, favorables à la qualité de maturation des raisins.

https://www.abbaye-des-monges.com/wp-content/uploads/2018/04/m-et-mme-dechefdebien-300x448.jpg

Une histoire

En 1204, sur ce lieu, fût fondée l’abbaye cistercienne des Olieux par des Bernardines, devenant ainsi une des rares abbayes cisterciennes de femmes du Languedoc. De ce passé, il reste l’ancienne église cistercienne Notre-Dame des Olieux (ou oliviers), inscrite aux Monuments Historiques depuis 1951. Abandonnée en 1614 par les moniales et vendue comme bien national pendant la Révolution en 1804 à Madame Berre-Négrier qui la transforma en écurie. Nef unique à chevet plat, voûtée sur croisées d'ogives, elle se compose de trois travées séparées par des arcs doubleaux reposant ainsi que les ogives, sur des chapiteaux au sommet de colonnes engagées.

Des vignes, du vin, du travail

https://www.abbaye-des-monges.com/wp-content/uploads/2019/03/P1020427-600x400.jpg

Le domaine de l’Abbaye des Monges est composé de vignes anciennes, 70 ans pour certaines parcelles de Carignan et de Cinsault. Ces parcelles sont complétées en rouge par d'autres types de cépages : Grenache, Syrah et Mourvèdre.

Pour les vins blancs nous composons, autour de l’emblématique Bourboulenc, avec les cépages Viognier, Roussanne et Vermentino.
Les vignes sont toutes situées à proximité immédiate du domaine.
Cela nous permet d’amener les raisins, fraîchement cueillis à la main, rapidement à la cave.
Les raisins blancs sont ainsi tout de suite mis dans le pressoir pour un pressurage délicat sans aucune trituration.
Les jus sont ensuite écoulés dans quelques vieux fûts bourguignons et dans une cuve inox où ils fermentent lentement. L’élevage se poursuit dans les mêmes conditions.

Les raisins rouges, une fois à la cave, sont encuvés immédiatement sans égrappage avec l’aide d’un tapis élévateur afin d’éviter toute trituration.
La macération est courte, de 2 à 10 jours afin de n’extraire que les meilleurs éléments des raisins.
La fin de la fermentation se déroule, selon les cuvées, en fût, en jarre en gré où en cuve inox.
L’élevage se poursuit de 6 à 18 mois selon la densité des vins.

Le Vin Rosé est issu d’un pressurage de deux très belles parcelles de Cinsault et Mourvèdre. Seuls les premiers jus coulant du pressoir, les plus délicats, sont sélectionnés pour cette cuvée. Les jus fermentent ensuite en cuve inox où ils séjournent jusqu’à la mise en bouteille.

Tous nos vins fermentent naturellement grâce à la flore indigène située sur nos raisins et dans notre cave.

A partir de l'année 2020 le soufre utilisé ne dépasse pas 30mg/l pour les rouges et 40mg/l pour les rosés et les blancs.