Un domaine, un terroir, au cœur de La Clape

Couple_moyenne qualité

Des hommes

En 1997, Marie-Claude et Paul de Chefdebien tombèrent sous le charme de ce domaine viticole doté d’une histoire religieuse forte et d’un beau terroir, mêlant vignes, roches et garrigue. Le Baron de Chefdebien ainsi perpétua une tradition familiale de vignerons ; En effet, la seconde propriété de Paul de Chefdebien, le domaine Saint Pierre de Serjac est dans sa famille depuis 5 générations.

Un terroir

La Clape, ancienne île située dans le delta de l’Aude a toujours attiré les hommes. Son histoire commence il y a plus de 2000 ans quand Jules César offrit cette terre comme récompense à ses meilleurs légionnaires. Ils furent les premiers à planter de la vigne sur le massif et à vendre le vin de la Clape avec succès. Le terroir de l’Abbaye des Monges est composé, sur ses 30 hectares de vigne et ses 40 hectares de garrigue, de sols calcaires argilo-sableux, avec galets. Le micro climat de La Clape lui assure un maximum d’ensoleillement et la proximité de la mer amène des brouillards matinaux, favorables à la qualité de maturation des raisins.

Une histoire

En 1204, sur ce lieu, fût fondée l’abbaye cistercienne des Olieux par des Bernardines, devenant ainsi une des rares abbayes cisterciennes de femmes du Languedoc. De ce passé, il reste l’ancienne église cistercienne Notre-Dame des Olieux (ou oliviers), inscrite aux Monuments Historiques depuis 1951. Abandonnée en 1614 par les moniales et vendue comme bien national pendant la Révolution, elle a été transformée en bâtiment agricole. Nef unique à chevet plat, voûtée sur croisées d’ogives, elle ne comporte plus que trois travées sur les quatre qui la composaient à l’origine.

Des vignes, du vin, du travail

Les vignes au coeur du massif de la Clape Le vignoble de l’abbaye des Monges est composé de vignes anciennes (plus de 50 ans) de Carignan, de vignes plus récentes de cépages améliorateurs comme Syrah, Mourvèdre, Grenache… et de cépages pour vins blancs : Bourboulenc, Rolle, Viognier, Roussanne.

Le travail du sol, l’enherbement naturel maîtrisé et l’application raisonnée des traitements permettent aujourd’hui de valoriser au mieux l’expression du terroir dans un respect de l’environnement.

Nous vendangeons à la main tous les cépages pour les vins rouges. Les raisins sont vinifiés après avoir été triés, éraflés et foulés. La fermentation est effectuée par les levures indigènes. La cuvaison dure en moyenne deux semaines, afin d’obtenir des vins à la fois fruités et structurés. La majorité des vins est élevée en cuve, alors qu’une sélection est élevée en fût de chêne. Les vins rosés, sont vinifiés par saignée de raisins rouges sélectionnés après 6 à 10 heures de cuvaison.

Pour les vins blancs, dans un souci de vendanger les raisins à la température la plus fraîche possible, la vendange est effectuée à la machine à l’aube. La vendange est envoyée directement dans les pressoirs par tapis pour éviter toute trituration et oxydation. Après pressurage, le moût débourbé fermente à température contrôlée.